L’art-thérapie moderne est l'utilisation et l’évaluation des effets de l’esthétique par la pratique artistique dans l’objectif de valoriser les potentialités et la partie saine de la personne en souffrance.

Qui peut bénéficier d'art-thérapie ?

Toutes les personnes en souffrance peuvent bénéficier d'un suivi

art-thérapeutique. Aucune compétence artistique préalable n'est nécessaire.

 

Afin d'éviter toute contre-indication, interaction avec d'autres traitements et dans un souci de cohérence de votre parcours de soin, l'art-thérapeute contactera votre médecin de famille en début de prise en soin.

L'art-thérapie moderne est une discipline paramédicale originale s'appuyant sur la partie saine de la personne en souffrance. Cela signifie qu'en art-thérapie, ce qui va bien chez l'individu ainsi que toutes ses capacités seront prises en compte et renforcées pour l'aider à dépasser sa souffrance, à améliorer son bien-être et sa qualité de vie.

 

L'art-thérapeute est le professionnel qui oriente les pouvoirs de l'art vers la bonne santé de son patient. Il exerce sous autorité médicale. Issue de l'AFRATAPEM, école d'art-thérapie de Tours, j'ai reçu une formation complète (reconnue au niveau 6 européen - bachelor) en psychologie et psychopathologie, physiologie, neurophysiologie et pharmacologie, qui me permet de suivre des patients en tenant compte de tous les aspects de leur vie et en lien avec l'ensemble de l'équipe pluridisciplinaire qui les entoure.

En tant que profession paramédicale et scientifique, l'art-thérapie utilise un protocole en définissant des objectifs adaptés à chaque personne, une stratégie thérapeutique pour les atteindre et en mettant en place des modalités évaluatives permettant de rendre compte des évolutions de la personne au fil de sa prise en soin. L'art-thérapie moderne se base sur des phénomènes observables et n'a pas de vocation interprétative. C'est la stimulation des mécanismes humains par la pratique artistique qui permet de rétablir un équilibre pour le patient.

L'art-thérapeute répond à un code de déontologie

En tant que membre de la guilde des art-thérapeutes AFRATAPEM, je réponds à un code de déontologie. Vous pouvez en lire un extrait ici et en retrouver l'intégralité sur le lien ci-dessous.

  • Le secret professionnel, institué dans l'intérêt des patients, s'impose aux art-thérapeutes dans les conditions établies par la loi.
     

  • L'art-thérapeute est sous l'autorité médicale ou par défaut sous l'autorité institutionnelle de l'établissement accueillant le patient. Dans le cas de clientèle libre, l'art-thérapeute fera le nécessaire pour se mettre sous l'autorité médicale.
     

  • Dès lors que l'art-thérapeute a accepté de répondre à une demande, l'art-thérapeute s'engage à assurer personnellement au patient des soins consciencieux, dévoués et fondés sur les données acquises de la science, en faisant appel, s'il y a lieu, à l'aide de tiers compétents.
     

  • L'art-thérapeute doit à la personne qu'il soigne ou qu'il conseille une information loyale, claire et appropriée sur les soins.
     

  • L'art-thérapeute doit proposer un soin adapté à l'état physique ou psychique
    du patient et ne présentant pas un caractère manifeste de dangerosité.
    Toute pratique de charlatanisme est interdite.

 

Code de déontologie art-thérapeutique,validé par
le Conseil d'Administration de l'AFRATAPEM
à St-Cyr-sur-Loire, le 14 mai 2007